martineL’année 2016-2017 aura été une période charnière pour revoir nos façons de faire, mesurer l’importance d’instaurer des mécanismes favorisant une saine communication mais, surtout, d’établir des règles de conduite saines, justes et basées sur le respect des individus qui y travaillent et y transitent.

Dans cette ère d’incertitude dans lequel est toujours plongée notre système de santé public, nous, les membres du conseil d’administration du Pont du Suroît, s’étions donnés comme objectif premier de solidifier nos assises. Nous avons donc revisité nos ententes de services, de travail et les conditions qui s’y rattachent. De nombreuses discussions nous aurons été nécessaires pour :

  • Mettre sur papier des règles entourant le bon fonctionnement de nos réunions;
  • Préciser nos rôles et responsabilités de chacun ;
  • Revoir nos priorités en tant qu’organisme communautaire;
  • Réévaluer notre mission, notre offre de services en fonction de notre clientèle cible;
  • Apporter les modifications nécessaires aux règlements généraux afin de favoriser de saines conditions de travail au sein du conseil d’administration.

Aussi, pour maintenir notre position de leader en termes de soutien en santé mentale auprès des familles touchées, nous avons réintégré la Fédération des familles et amis de la personne atteinte maladie mentale (FFAPAMM). Ce retour a été accueilli très positivement par notre fratrie. La participation aux diverses activités offertes par la FFAPAMM est un facteur clé qui nous permet de mesurer l’évolution de certains dossiers dans les autres régions, d’ajuster parfois notre approche lorsqu’il s’agit de s’adresser à des instances gouvernementales mais surtout, de rester au parfum des enjeux qui pourraient mettre en péril notre pérennité.

Au terme de cette année des plus mouvementées, je suis heureuse des pas de géants que nous avons faits. Les changements apportent toujours leurs lots d’incertitude mais être parmi les leaders dans son domaine est, somme toute, gratifiant.

Je vous encourage à prendre connaissance du rapport d’activités 2016-2017. Je suis fière de représenter notre organisme, ces membres et surtout son personnel. Notre équipe est dévouée à la cause de la santé mentale et chacun de nous sommes les ambassadeurs et les auteurs, en partie, de ce franc succès.

Martine Brisebois, présidente