Nos services

Spécifiquement pensés pour vous !

Mesures de soutien et outils personnalisés

Faire face à la maladie mentale d’un proche est une expérience qui demande de nouvelles compétences pour affronter la vie quotidienne.

 

Nous vous proposons de vous accompagner vers votre propre rétablissement suite à l’annonce d’une maladie mentale chez un de vos proches.

 

Notre but est d’écouter, conseiller, renseigner et faire des liaisons avec d’autres ressources

 

Nous vous offrons des mesures de soutien aux membres de l’entourage qui ont une personne âgée de 18 à 64 ans qui présente des manifestations cliniques reliées à un trouble majeur de santé mentale.

 

Nous avons développé une expertise spécifique aux 5 problématiques suivantes :

  • la schizophrénie
  • le trouble bipolaire (maniaco-dépression),
  • le trouble de personnalité limite,
  • la dépression
  • le trouble obsessionnel-compulsif

Bien que nos services soient organisés principalement autour de ces grandes maladies il nous est possible de répondre à différentes questions concernant d’autres problématiques. Nous vous réfèrerons vers les ressources appropriées selon le cas.

Une intervenante sociale faisant une intervention psychosociale avec une femme touchée par la maladie mentale d'un proche

Favoriser la réorganisation de la famille

Soutenir les membres de l’entourage en leur offrant des services adaptés à leur besoins ; les écouter, les informer et les former afin qu’ils puissent affronter les difficultés quotidiennes occasionnées par la présence d’une maladie mentale chez un de leur proche. Contribuer à améliorer leur qualité de vie et favoriser la réorganisation de la famille afin d’assurer l’épanouissement de ses membres.
Clientèle cible
Un père, une mère, un membre de la fratrie, un conjoint, l’enfant d’une personne atteinte, un ami ou toute autre personne intéressée ou proche d’une personne atteinte de 18 ans à 64 ans.
Critères d’exclusion

Toute personne qui n’est pas touchée par la maladie mentale d’un proche.

Moyens

Par des interventions téléphoniques ou des entrevues individuelles, de couples ou familiales. Aucune limite d’utilisation n’est imposée.

Territoire couvert
Le service offert couvre tout le Suroît soit les territoires des Centre de santé et de services sociaux (CSSS) : La presqu’Ile, Beauharnois-Salaberry, Huntingdon.
Heures de service

Le service d’intervention psychosociale est offert du lundi au vendredi de 8 h à 12 h et de 13 h à 16 h.

D’autres plages d’heures peuvent être disponibles après entente.

Coût

Ce service est gratuit

Deux femmes engagées dans une activité d'information les renseignant au sujet de différents troubles de santé mentale et à leurs problématiques

Renseigner et démystifier

La formation a toujours été une activité importante pour nous et a pris de l’ampleur depuis 1994. Ce volet de nos services est sans aucun doute ce qui a le plus contribué, au fil des ans, à la reconnaissance et à la crédibilité de notre organisme auprès de nos partenaires.


Nos activités d’information prennent diverses formes. Elles visent toute transmission de renseignements sur tous les aspects reliés aux différents troubles de santé mentale et aux problématiques s’y rattachant ainsi que leurs impacts sur les membres de l’entourage..

Clientèle cible

Les activités d’information sont offertes à toute la population et aucune limite d’utilisation n’est imposée.

Critères d’exclusion

Aucun.

Moyens
  • Organisation de conférences ou de présentations
  • Ateliers sur des thèmes choisis
  • Centre de documentation
  • Site Web
  • Bulletin associatif
  • Réseaux sociaux
Territoire couvert

Le service offert couvre tout le Suroît soit les territoires des MRC de Vaudreuil-Soulanges, Beauharnois-Salaberry et du Haut-Saint-Laurent.

Admissibilité

N/A

Coûts

Cette activité est habituellement gratuite. Cependant certains frais peuvent être demandés lors d’une conférence à grand déploiement.

Une séance de formation psychoéducative

Suite logique aux activités d’information la; psychoéducation.

La formation psychoéducation permet d’acquérir des connaissances, habiletés ou attitudes en lien avec les stratégies d’adaptation individuelles ou familiales.

 

Nous offrons depuis nombres d’années de nombreuses formations psychoéducatives qui sont grandement appréciées et reconnues tant par les membres de l’entourage qui y participent que par nos partenaires du réseau de la santé qui en constatent les effets positifs.

Quatre objectifs généraux  :

  1. Renseigner sur la maladie et le traitement;
  2. Développer les compétences des proches de la personne atteinte;
  3. Développer des stratégies afin d’éviter l’épuisement et réduire le poids de la prise en charge;
  4. Développer des stratégies de soutien saines et efficaces.

But de la formation
Développer une attitude qui assure ma sécurité et qui peut contribuer à diminuer la fréquence et/ou l’intensité des crises chez mon proche.

 

Compétences à acquérir

      ■ Mieux assurer ma sécurité, celle des personnes présentes, et celle mon proche.

      ■ Identifier des comportements agressifs verbaux et non verbaux chez mon proche.
      ■ Prendre conscience de l’impact de mes propres comportements lors de situation de crise.
      ■ Être capable de rester calme et rationnel.
      ■ Garder une distance émotionnelle.
      ■ Départager les comportements acceptables de ceux qui sont inacceptables.
      ■ Savoir utiliser plusieurs stratégies en cas de danger.

Contenu d’accordéon
Contenu d’accordéon
Deux mains qui se tiennent l'une et l'autre : image d'entraide

Activités d’entraide

La maladie mentale d’un proche peut amener à sentir de l’isolement social.

Le besoin de parler, d’échanger, avec d’autres personnes qui vivent des situations similaires et qui comprendront nos réactions est tout à fait normal.

 

C’est pourquoi nous avons différentes formules, à différents moments, qui sauront répondre à ce besoin.

Causeries autour d’un thème

Une intervenante chevronnée anime ces causeries tous les mardis matin via la plateforme ZOOM.

 

Surveillez notre calendrier d’activités!

Titre…

Lorem ipsum dolor sit amet, consectetur adipiscing elit. Fusce imperdiet luctus viverra.

Titre…

Lorem ipsum dolor sit amet, consectetur adipiscing elit. Fusce imperdiet luctus viverra.

Titre…

Lorem ipsum dolor sit amet, consectetur adipiscing elit. Fusce imperdiet luctus viverra.

Titre…

Lorem ipsum dolor sit amet, consectetur adipiscing elit. Fusce imperdiet luctus viverra.

Titre…

Lorem ipsum dolor sit amet, consectetur adipiscing elit. Fusce imperdiet luctus viverra.

Un groupe de personnes se tenant la main : image d'un effort collectif pour mieux comprendre les personnes avec un problème de santé mentale

Démystifier pour abattre les préjugés

Ces activités permettent de sensibiliser la population et les différents milieux sur les problématiques en santé mentale ainsi que sur les préjugés.

Campagne annuelle de sensibilisation aux maladies mentales

Se déroulant dans la première semaine complète du mois d’octobre, cette campagne nationale est orchestrée par notre Fédération, le Réseau Avant de Craquer. Nous entreprenons, à l’aide de matériel promotionnel de la Fédération, des actions permettant de sensibiliser la clientèle ciblée vivant sur notre territoire.

Semaine nationale de la santé mentale

Durant la première semaine du mois de mai nous participons aux activités organisées par l’Association canadienne de la santé mentale, en promouvant le matériel qu’ils mettent à notre disposition.

Salle d'audience : Le Pont du Suroît peut vous aider dans la préparation de demandes d’ordonnance d’évaluation psychiatrique
Présenter une demande de garde provisoire

Un service d’accompagnement est offert aux membres de l’entourage qui doivent présenter une demande d’ordonnance d’évaluation psychiatrique dans le cadre de la Loi sur la protection des personnes dont l’état mental présente un danger pour elles-mêmes ou pour autrui.

 

Le seul motif qui permet à la famille ou aux membres de l’entourage de demander pour un de ses proches une garde provisoire en vue d’une évaluation psychiatrique, est que son état mental présente un danger pour lui-même ou pour autrui et qu’il refuse d’aller consulter de lui-même.

 

Nous retrouvons l’énoncé de ce motif à l’article 27 du code civil du Québec, lequel se lit comme suit:

 

«S’il y a des motifs sérieux de croire qu’une personne présente un danger pour elle-même ou pour autrui en raison de son état mental, le tribunal peut, à la demande d’un médecin ou d’un intéressé, ordonner qu’elle soit, malgré l’absence de consentement, gardée provisoirement dans un établissement de santé ou de services sociaux pour y subir un examen psychiatrique.»

Soutien à la rédaction de la requête:

Il importe de démontrer que l’état mental de la personne présente un danger pour elle-même ou pour autrui.

 

Nous vous aiderons à identifier les faits et les observations en lien avec les comportements récents de la personne doivent être exposés dans la requête;

Démarches préparatoires pour la présentation de la requête à la Cour

Nous vous aiderons à prendre rendez-vous au Palais de justice afin d’obtenir une audience avec un juge de la Cour civile.