Suivez-nous sur les Réseaux sociaux

Sceau hébergement écoresponsable

Voici un apreçu du thème abordé lors de la causerie de demain matin avec Fanny. Retrouvez-la les mardis à 09h via la plateforme de visioconférence Zoom.

 

La peur encombre notre quotidien, s'invitant sans prévenir dans nos pensées, nos paroles, nos rencontres, notre quotidien... Les peurs peuvent être à l'origine de tensions, blocages, échecs, sabotages et angoisses. Face à elles, on peut se sentir démuni, impuissant, honteux. Nombreux sont ceux qui les esquivent.
 
Si nous étions impuissants lorsque ces peurs ont été crées, il n'existe aucune raison aujourd'hui d'en demeurer esclaves. Il est en effet possible de se libérer de ses peurs et même de modifier les programmes de limitation, de dévalorisation et de sabotage, inconsciemment mis en place.
Lire la suite...

On entend beaucoup parler des enjeux de la COVID sur la santé mentale. Vous vous demandez si cela vous touche d'une quelque façon? C'est certainement le cas. Comment? Bah... de toutes sortes de façons. Juste l'anxiété généralisée, diffuse, insidieuse qui s'installe quand on va à l'épicerie, obligés de porter le couvre visage.

On aura beau se dire qu'on le fait et que cela ne nous dérange pas n'empêche que c'est pas normal. La preuve? Combien de fois dernièrement avez-vous été obligé de rebrousser chemin jusqu'à l'auto parce que vous aviez oublié ce masque? Preuve que cela n'est pas si normal.

Combien de fois est-ce qu'une pensée furtive passe en vous disant que cela vous attriste de voir qu'on en est rendu là?

Ça c'est le bout qui nous regarde personnellement, vous et moi, dans nos vies personnelles. Et quand je commence à penser à mes enfants, aussi adultes soient-ils, et mes petits-enfants... Est-ce qu'ils vont bien? Se protègent-ils assez? Et encore... Ils n'ont pas de troubles mentaux.

Alors je pense à vous qui avez des proches atteints de maladie mentale qui, à cause de la maladie mais aussi à leur mode de vie parfois erratique, se protègent peut-être pas. Ça vous en rajoute une couche d'anxiété ça madame, monsieur.

Ne vous posez pas trop de questions sur l'origine de votre fatigue généralisée. Non ce n'est pas juste le changement d'heure qui vous affecte.

Lire la suite...

Le Pont du Suroît est un centre d’intervention psychosociale dédié aux membres de l’entourage de la personne atteinte de maladie mentale.

Depuis le début du confinement lié à la pandémie de la COVID-19, nous nous conformons aux règles émises par le gouvernement du Québec. Ceci oblige les membres de notre équipe de faire du télétravail et ça implique aussi de cesser toutes activités de groupes telles que formations, rencontre multidisciplinaires, représentations et toutes les activités de promotion. Bref... ça nous complique la vie et cela a un impact direct sur les membres de l'entourage qui nous consultent.

Voici un topo réalisé par Jacques Nocera de NousTV

Santé mentale…. On l’entend partout, sans toutefois vraiment l’expliquer ! J’ai l’impression que « tous les œufs sont dans le même panier » !

Alors, je me permets humblement de vous partager « mon petit guide » de référence qui m’aide à démêler tout cela !

D’abord la SANTÉ MENTALE. La santé c’est un état que l’on veut conserver ou qu’on cherche atteindre. Qu’elle soit physique ou mentale, nous posons de gestes à tous les jours afin de viser cet objectif : faire de l’exercice, manger sainement, échanger avec des gens, pratiquer des hobbies. Bref, faire des activités que l’on aime et qui nous valorisent et nous apportent du réconfort. Pour moi, la conjugaison des mots « santé mentale » c’est positif !

Cependant, lorsque « notre santé mentale » est mise à l’épreuve par des évènements de la vie et qu’il nous devient difficile de retrouver notre équilibre, que les « outils » que nous utilisions auparavant ne nous permettent plus de retrouver notre stabilité, il se peut alors que nous vivons un PROBLÈME DE SANTÉ MENTALE.

Lire la suite...

Covid-19


La méthode rationnelle émotive

Nous pouvons vivre en nous-même autre chose que ce que nous vivons maintenant, sans changer le monde et sans attendre ou exiger qu’il change.
Une méthode est utilisée en relation d’aide depuis de nombreuses années.

Dans le contexte du lâcher prise, on peut dire qu’elle convient particulièrement bien à nos fins. On peut presque parler ‘’d’alliée naturelle’’. En voici donc un survol.

Lire la suite...